Les voyages d'Ulysse Les voyages de Jules

F lorilège de classiques de la littérature marine abondamment illustrés par Emmanuel Lepage et René Follet, Les voyages de Jules clôt un périple au long cours initié en 2005.

Imaginés par Sophie Michel, les écrits de vie de Jules prennent dans leurs lignes quelques mots d’Anna, une ou deux lettres d’Ammôn Kasacz et tant de dessins et de croquis qui ancrent les souvenirs ou les maintiennent à flot afin qu’ils ne sombrent pas dans un abyssal oubli. Mélancolie d’une enfance révolue, nostalgie de ces rencontres qui font un homme, amertume de celles qui les défont, Les voyages de Jules sont multiples comme celles et ceux qui en furent la cause ou la raison.

Huile, gouache, aquarelle, encre, acrylique, craie grasse… cet album superbement dessiné à quatre mains est un feu d’artifice de techniques qui - par leur hétérogénéité comme leur complémentarité – confèrent à cette biographie épistolaire des faux airs de carnet de voyages. Telle une sirène, il entraîne le lecteur imprudent loin du bord… la vie des autres sert parfois à rêver la sienne !

Au fil d’une époque où les sentiments prenaient le temps de s’écrire à défaut de s’avouer, Les voyages de Jules embarque pour des rivages oubliés… sauf à (re)plonger dans les livres de Stevenson, Verne ou Hemingway.

Moyenne des chroniqueurs
7.5