Le ministère secret 1. Héros de la république

P outine, Trump, Sarkozy, Hollande, les Reptiliens, des ninjas, un super-héros et... Éric Cantona. Un journal télévisé en 2021 ? Non, la nouvelle série humoristique de Joann Sfar et Mathieu Sapin...

Enfin humoristique, il faut le dire vite tant les gags tombent à plat. Collant à l'actualité plus ou moins récente et tournant surtout autour du microcosme politique qui agite les journaux à sensation, l'intrigue ajoute une dose d'espionnage et de complot. Annoncé réalisé à la manière d'un « vieux comics », cet album n'en a néanmoins pas les atours.

La pagination est généreuse et les rebondissements foisonnants mais l'exercice tourne un peu à vide. Le scénario de Joann Sfar empile les personnalités dans une aventure totalement loufoque qui extirpera plus d'incrédulité que de fous rires à son lectorat. Trop d'idées peut nuire et le prétexte du second degré ou de la franche rigolade aurait demandé soit de plonger plus franchement dans la parodie soit d'en faire moins pour rester intéressant. Les références - personnelles ou universelles - sont mal amenées et donnent l'impression d'un pari entre potes... Sous le trait, sans surprise, de Mathieu Sapin et les aplats de Walter, les caricatures prêtent parfois à sourire. Mais entre l'abondance de descriptifs sur fond flashy, et le dénouement surprenant, l'ensemble ne tient pas la comparaison avec Supermurgeman ou Le Minuscule mousquetaire et s'avère aussi bancal qu'ennuyant.

Exercice récréatif ? Délire entre amis ? Défouloir entre deux albums ? Difficile d'être affirmatif, toutefois force est de constater que ce Héros de la République rate son effet. C'est d'autant plus rageant devant la qualité de la production dont est capable son duo de créateurs. Le prochain tome, Trembler en France ! est déjà annoncé. Espérons qu'il rectifie le tir...

Moyenne des chroniqueurs
3.0