Carnets d'aventures ordinaires 1. L'homme

« - Au fait mon chéri, j'ai dit oui aux Dupont pour la soirée du quatre.
- On n'avait pas déjà un truc relou le quatre ?
- Ben non... On n'a rien, c'est juste mon anniversaire, c'est tout.
- Ah oui, ben voilà
... »

Mademoiselle Caroline (Cher corps) adapte sur papier et en images son blog intitulé Journal d'en haut. Basé sur l'expérience et l'observation de son quotidien familial, mais surtout de sa moitié, cette succession de scénettes de quelques cases propose des mises en situation piquantes, drôles et bien vues. L'auteure met le doigt sur les défauts de ces figures masculines : misogynie, mauvaise foi, manque total de finesse... La liste serait trop longue ! Cependant, s'ils ne sont pas toujours les héros et n’hésitent pas a afficher leurs travers, ils savent aussi montrer de la tendresse sous leurs allures d'ours. Donc, ne vous y trompez pas, mesdames et messieurs, ceci n'est ni un pamphlet, ni un réquisitoire contre ces pauvres diables, plutôt le partage de l’ordinaire et du vécu de l'artiste. Les couples se retrouveront dans ces péripéties où le manque de raffinement, le sexiste, la langue de bois font se bidonner car au final, tellement vraies. L'humour fait mouche et même si certaines répliques effleurent la grossièreté, ça fonctionne. Le lecteur assiste ainsi à une sorte de match de tennis où chaque camp ramasse des points et se ramasse une gamelle. Ainsi, tous en prennent pour leur grade : pas de jaloux !

Avec son écriture liée, ses personnages esquissés, ses décors restreints et une touche de couleur, ce livre a des allures de carnet de notes. Ajouté au petit format de l'ouvrage, le résultat respire l'authenticité et se révèle très agréable et facile à lire.

Ce recueil fait rire et sourire devant la pertinence et la justesse de ces analyses. À lire à deux de préférence !

Moyenne des chroniqueurs
6.0