Le loup (Rochette) Le Loup

L e massif des Écrins, théâtre grandiose pour un face à face entre deux adversaires que tout sépare dans cette lutte millénaire dont ils sont les protagonistes obligés.

L’homme a conquis les sommets, mais l’hiver venu, il redescend dans la vallée, cédant temporairement la place à leurs anciens dignitaires... le temps que la neige tombe puis disparaisse.

La réintroduction du loup en France est un sujet délicat, voire partisan, qui rend la coexistence impossible entre ces deux saigneurs. Mais, dans Le loup, au-delà des considérations écologiques, il est une autre réflexion, plus existentielle et peut-être personnelle, sur le poids des traditions, la douleur et l’atavisme qui poussent à sublimer sa colère et son impuissance dans le combat, la mort. À la fois fiction et fable, ce one-shot est aussi l'occasion pour Jean-Marc Rochette d'exprimer une fois encore sa passion pour la montagne et de témoigner des leçons de vie qu’il est possible d’y puiser.

Simple dans son approche graphique, voire minimaliste, Le loup se révèle un album intense, puissant, riche de réflexions et d’émotions.