Mickey (collection Disney / Glénat) 9. Horrifikland - Une terrifiante…

M ickey, Donald et Dingo sont bien embêtés. Leur rêve de diriger l'agence de détectives la plus prisée du coin est en train de tourner court. Heureusement que madame Gravier vient leur demander de l'aide. Même si l'affaire - retrouver un chat fugueur - est loin d'être une enquête à la hauteur de leurs talents, elle leur permettra au moins de s'exercer un peu, de visiter un parc d'attractions désaffecté et sera réglée rapidement. Enfin... Peut-être...

Neuvième titre de cette collection et déjà le troisième scénario pour Lewis Trondheim (après Mickey's Craziest Adventures et Donald's Happiest Adventures avec Keramidas). Il faut avouer qu'avoir l'occasion de voir ses idées mises en image par Alexis Nesme est une occasion qui ne se refuse pas. Le créateur de Lapinot a clairement décidé de profiter à plein du talent incroyable de l'auteur des Enfants du Capitaine Grant. Une fois encore le dessinateur régale : des planches de toute beauté, que sa technique (longue de son propre aveu) si particulière sublime.

Si le puriste pourra s'étonner de l'association canard-souris et déplorer une intrigue légère dans laquelle Pat Hibulaire n'a guère d'influence, il devra s'incliner devant la fluidité de l'histoire. Les embûches s'enchaînent sans à coups, souvent avec humour, jusqu'à la conclusion, surprenante. Chaque nouvelle attraction est un véritable tableau dans lequel les clins d'œil et références aux figures du genre horreur sont légions. Les planches foisonnent de détails, le dessin est précis et même le plus anodin des éléments possède une texture saisissante. La gestion de la lumière est, elle aussi, bluffante. Au final, une aventure que les plus jeunes suivront avec plaisir tandis que les lecteurs plus exigeants se délecteront du travail graphique.

Horrifikland atteint son but : proposer une belle balade, avec ce qu'il faut de rires et de frayeurs pour avoir envie de relire en famille cet album.

Moyenne des chroniqueurs
5.3