Les aventures de Roxy 1. les aventures de Roxy

À sa naissance, elle avait pourtant l'air d'être en pleine santé mais... Il a bien fallu se rendre à l'évidence : Roxy ne possède pas le don de télépathie, à la différence de tous les Miguld. Difficile donc pour elle de s'intégrer et de communiquer avec ses semblables, même ses parents. Vint le jour où une aventurière de passage lui inculque quelques sortilèges et pour la fillette, c'est alors une révélation. Un an plus tard, Roxy part sur les routes afin d'accomplir son rêve : devenir elle-même une magicienne !

Mushoku Tensei est une saga à laquelle sont rattachés quelques «spin-off». Les éditions Doki Doki se sont intéressées à celui dédié à un des personnages le plus populaire, Roxy. Quels événements a t-elle connus pour devenir cette talentueuse jeteuse de sorts ?

Après une introduction présentant l'enfance de l’héroïne, Shôko Iwami développe ses rencontres déterminantes (le mentor, ses compagnons d'armes) ainsi que ses premiers exploits. Le lecteur découvre ainsi sa progression et la façon dont elle est passée d'une fragile jeune fille à une magicienne accomplie, symbole de courage. Force est de constater que les péripéties s’enchaînent rapidement, parfois un peu trop : ce rythme trépidant, conjugué à la légèreté de ton, laisse une impression de manque d'approfondissement. Cependant, l'essentiel est abordé et l'ambiance positive et amusante devrait céder la place à des événements plus sérieux et dramatiques, au vu de la dernière page.

Sans posséder un style propre, le trait est agréable, fin et maîtrisé, le tout avec une bonne homogénéité. Les divers protagonistes s'avèrent bien définis et évoluent avec fluidité dans les scènes dynamiques. Néanmoins, une propension à quelques plans de sous-vêtement - largement dispensables - génère un aspect qui peut agacer à la longue.

Ce premier tome se révèle relativement divertissant et peut se lire indépendamment de la série mère. Sans aller réellement au fond des choses pour le moment, l'évolution de l'attachante adolescente se suit avec plaisir.

Moyenne des chroniqueurs
6.0