Ténèbres (Soleil) 5. Créatures

L es survivants de la cité de Kirgräd se sont réfugiés dans la forteresse de Ti-Harnog. Le roi de la cité veut les expulser, considérant qu’ils ont attiré les dragons sur ses terres. Le chevalier Arzamas le convainc qu’il a besoin de leur expérience pour affronter des créatures agissant maintenant de manière réfléchie et extrêmement organisée. Tous les efforts consentis pourraient bien ne pas suffire et, plus que jamais, les pensées se tournent vers la légende promettant la venue d’un sauveur.

Après une attente un peu longue, Iko, le dessinateur, ayant eu l’opportunité de travailler sur la série Durango, voici enfin l’épilogue de cette épopée de fantasy. L’artiste italien constitue encore un point d’ancrage fort. Malgré quelques passages plus ternes, sa prestation d’ensemble fournit un cadre puissant et évocateur à l’histoire imaginée par Christophe Bec. Cette conclusion dénoue entièrement les intrigues tissées tout au long des quatre tomes précédents. La trame reste finalement assez classique et, malgré une place importante laissée aux scènes d’affrontements avec les monstres, manque d’un ultime souffle épique qui aurait pu venir de retournements surprenants ou d’une exploitation plus approfondie de l’origine extra-terrestre du personnage principal.

Un final qui offre une fin satisfaisante, à défaut d’enthousiasmer.

Moyenne des chroniqueurs
6.0