Nicolas Le Floch (Les Enquêtes de) 1. L'énigme des Blancs-Manteaux

M . de Sartine, le lieutenant-général de la police, confie à Nicolas Le Floch une enquête sur un commissaire qui a disparu. Ce dernier investiguait sur les pratiques d’un de ses collègues, soupçonné de protéger des officines clandestines. Le jeune homme va plonger au cœur de la perversité de la capitale et se retrouver dans une affaire bien plus périlleuse que prévu, son supérieur ne lui ayant pas tout dit.

Nicolas Le Floch est un personnage de roman créé par Jean-François Parot (décédé le 22 mai 2018) qui a déjà été adapté à la télévision. Dobbs s’attèle à lui donner vie en bande dessinée. Le scénariste parvient à recréer ce qui constitue la force de la série originelle : une reconstitution historique pointue et des intrigues policières bien ficelées. Il a bien fallu effectuer des choix narratifs, mais, avec ses dialogues travaillés, ce récit, qui tient plus du whodunit que du polar hard-boiled, se fait prenant. Solidement construite, l’investigation du héros est plausible et permet la découverte d’une figure charismatique et des mœurs de la société parisienne sous le règne de Louis XV.

L’attrait tient également à la qualité du dessin réaliste de Chaiko. Le dessinateur propose des protagonistes bien caractérisés. Son travail sur les décors, détaillés mais sans volonté d’offrir une ultra-précision, et la couleur se révèle propice à donner corps aux ambiances.

Voilà un lancement digne d’intérêt et il reste à souhaiter que le succès soit au rendez-vous afin de profiter de nouvelles aventures de ce « flic » breton.

Moyenne des chroniqueurs
6.8