Le goût d'Emma Le goût d'Emma. Une femme dans…

C ollectionneuse de vinaigres et fin gourmet, Emma rêve de décrocher un poste auprès du sacro-saint Guide Michelin. Aussi est-elle ravie quand sa candidature spontanée débouche sur un entretien qui se déroule dans un restaurant, bien sûr. Puis tout s’enchaîne : formation avec des inspecteurs chevronnés, apprentissage du jargon, premières armes sur le terrain dans de lointaines provinces. D’hôtels en auberges, de tables primées en établissements plus modestes, la jeune femme apprend à voir la réalité derrière la course aux « étoiles » et à se faire entendre dans un milieu très masculin. Mais ce quotidien éreintant laisse peu de place à la vie privée.

Coécrit par Emmanuelle Maisonneuve et Julia Pavlowitch, Le goût d’Emma raconte à la fois le parcours étonnant de la première inspectrice au fameux guide rouge et permet une immersion des plus intéressantes dans les coulisses de ce dernier. Recrutement, bizutage, sigles obscurs, techniques de contrôle, réunions entre spécialistes, tout y passe. Mais loin d’être fastidieux, le récit se révèle aussi captivant que savoureux, grâce à une narration fluide et pleine de peps et à un personnage central au caractère volontaire et passionné. Rien n’est oublié, ni la pression subie par les chefs et gérants, ni les difficultés à suivre rythme trépidant des tournées aux quatre coins de la France, pas même l’impact du nouveau travail de l'héroïne sur ses relations personnelles, lesquelles sont abordées par petites touches. La fraîcheur du propos se retrouve dans le dessin de Kan Takahama, réaliste et expressif. Le découpage en est soigné, les cadrages variés et la mise en couleurs agréable. Les moments les plus intenses restent évidemment la dégustation des divers mets testés par Emma et ne sont pas sans rappeler Le gourmet solitaire.

Goûteux petit régal que cette partition à six mains !

Moyenne des chroniqueurs
7.0