Anca et Pepik 1. Anča et Pepík mènent l'enquête

C atastrophe ! Anča aurait dû fêter son anniversaire en présence de ses cousines, mais celles-ci ont été kidnappées. N’écoutant que son courage, la souricette prend le chemin de la Sourinière, avec son ami Pepík. Ensemble, ils cherchent à percer le mystère de cette disparition. Détermination et chance vont les mettre sur la piste. Et ce ne sera là que le premier de leurs exploits.

Véritables stars en République tchèque, Anča et Pepík entrent dans la collection Les Ondines du catalogue Dupuis, à travers un épais album rassemblant douze de leurs aventures. À l’instar de Bob et Bobette, le duo créé par Lucie Lomová (Anna en cavale, Les sauvages, Sortie des artistes) a la bonne action et le goût des énigmes chevillé au corps. En héros de la jeunesse, ils partagent également, avec d’autres figures ultra-classiques du neuvième art, ce petit côté naïf au charme suranné.

Les deux souris, l’une en robe rose col pétale, l’autre en culotte courte et nœud papillon, sont ainsi confrontées à des malfrats quasiment aussi bêtes que méchants – voleurs, évadés de prison, hypnotiseur peu scrupuleux -, et ne sont guère aidés par des policiers enclins à prêter attention aux dires d’enfants. Si l'astucieuse paire sauve les bébés en perdition, rend service à un fantôme triste ou vient en aide à une troupe de lutins la nuit de Noël – rêve ou réalité ? L'énigme reste entière -, elle sait aussi rabattre son caquet au prétentieux cousin Robert.

Le coup de crayon croque avec simplicité mais efficacité les silhouettes aux museaux pointus et oreilles rondes des protagonistes, tout en donnant l’impression d’être un peu daté. Chacun est caractérisé par des différences dans les tenues et, pour certains, par des moustaches, toutefois, il n’est pas toujours aisé de les identifier immédiatement. Les décors s’avèrent travaillés et participent à l’ambiance générale – scènes au marché, en bord de mer ou en montagne, par exemple. La mise en couleur est à l’avenant.

Incontournable de la BD tchèque, décliné sur divers supports dans son pays d’origine, la série Anča et Pepík propose un divertissement honnête, qui pourra davantage plaire aux plus jeunes bédéphiles qu’aux adultes auxquels le style semblera peut-être dépassé.

Moyenne des chroniqueurs
5.0